SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE CAREÏ CARNOLES






La maladie des griffes du chat

10 septembre 2020
cat-2943414_640.jpg
Griffure de chat
Le chat contrôle ses griffes, mais il peut en user en situation de stress

Qu’est-ce que la maladie des griffes du chat ?

La maladie des griffes du chat est une maladie infectieuse, d’origine bactérienne, due aux bactéries du genre Bartonella. C’est une zoonose : une pathologie qui se transmet du chat vers l’homme, notamment les enfants. Les chats, en particulier les chatons de moins d’un an,  sont considérés comme les principaux ‘’réservoirs” de l’espèce bactérienne Bartonella henselae.

Également appelée bartonellose ou lymphoréticulose bénigne d’inoculation, cette maladie se transmet essentiellement par une griffure du chat, d’où son nom. D’autres modes de contamination sont à noter. En effet, une infection par la bactérie Bartonella henselae peut survenir suite à une morsure ou un contact avec la salive du chat. La transmission à l’homme est également possible lors des frottements de l’œil après contant avec le chat.

Il faut savoir qu’aucun symptôme n’est décrit chez les chats qui ont cette bactérie. En revanche, un patient atteint de la maladie des griffes du chat présent certains signes spécifiques.

Quels symptômes ?

La maladie des griffes du chat se manifeste par des signes cliniques qui commencent à apparaitre après une période d’incubation allant de 1 à 2 semaines. C’est-à-dire, la durée  depuis la contamination jusqu’à l’apparition des premiers signes. Les symptômes les plus observés sont :

  • Adénites, c’est-à-dire des inflammations des ganglions lymphatiques, qui persistent durant quelques semaines ou quelques mois;
  • fièvre, fatigue et céphalées ; douleurs musculaire et articulaires ;
  • inflammation et lésion du site de la griffure ou la morsure entrainant l’apparition de bouton d’apparence crouteuse  présentant une rougeur superficielle.
Gaglions
Ganglions enflammés au niveau des aisselles (CDC / Public domain)

En général, la maladie des griffes du chat est une bénigne, elle guérit sans laisser de traces. Toutefois, de rares complications peuvent se produire comme :

  • atteintes neurologiques (encéphalopathie, convulsions…), cardiovasculaires ou pulmonaires;
  • affections oculaire : le syndrome oculoglandulaire de Parinaud. Celui se manifeste par une conjonctivite folliculaire, purulente qui s’accompagne de l’apparition de gros ganglions.
  • Chez les patients immunodéprimés, des complications peuvent survenir. Elles concernent la peau, les organes, des complications cardiaques ou  des infections généralisées.

Traitement de la maladie des griffes du chat

La maladie des griffes du chat est une maladie bénigne qui guérit généralement sans recourir à un traitement. En effet, les signes cliniques régressent lentement et spontanément. Dans les cas plus ou moins importants, des antibiotiques sont prescrits. Il s’agit d’administrer, durant 10 à 14 jours, des antibiotiques qui ont la particularité de diffuser dans les tissus et à l’intérieur des cellules. Des anti-inflammatoires sont également prescrits dans les cas où des douleurs accompagnent la maladie.

Parfois, une ponction du ganglion (aspiration à l’aide d’une aiguille fine) est pratiquée pour soulager les douleurs. Lorsque le traitement aux antibiotiques ne donne pas de résultats, le recours à une méthode chirurgicale sera nécessaire : l’adénectomie.

Quelles sont les mesures préventives à adopter ?

Il existe certaines mesures à adopter afin de prévenir et de limiter les infections par la bactérie responsable de la bartonellose :

Puce
La puce du chat (Ctenocephalides felis) est le vecteur de la bactérie Bartonella henselae
  • les puces sont les principaux vecteurs de la bactérie d’un chat à l’autre. Dans le but de limiter la circulation de la bactérie entre chats, il est recommandé de traiter le chat contre les puces de façon régulière, notamment les jeunes chats.
  • en cas de morsure ou de griffure, il faudra désinfecter le site de la morsure ou griffure et adopter les mesures d’hygiène nécessaires ;
  • le chat est un animal qui aime le contact et le jeu avec son propriétaire et sa famille. il faudra penser à adapter une certaine conduite avec le chat, de façon à éviter ou limiter les morsures et les griffures ;
  • Il faudra éviter de se frotter les yeux après avoir été en contact avec le chat, et les animaux en général ;
  • un lavage des mains est recommandé après contact avec les chats et avant les repas.
Lavage des mains
Le lavage des mains : une habitude à prendre après avoir manipulé un chat

Copyright Vetaction Conseil. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.