SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE CAREÏ CARNOLES






La toxoplasmose

15 novembre 2019
Actus_sites_internet_toxoplasmose_4.jpg

La toxoplasmose est due à un parasite, Toxoplasma gondii. C’est une maladie commune qui affecte de nombreuses espèces et peut se transmettre à l’homme : il s’agit d’une zoonose. Elle est rarement identifiée car les symptômes sont frustes voire inexistants, tant chez l’homme que chez l’animal ; en revanche, la toxoplasmose présente un risque majeur pour les personnes immunodéprimées et les femmes enceintes non immunisées.

 

Toxoplasmes
Toxoplasmes

Comment se déroule la maladie dans l’organisme ?

Connaître le cycle du parasite permet de mieux comprendre les risques que représente cette maladie. Le parasite se présente sous 3 formes : œuf, kyste et adulte.

  • Le parasite adulte vit dans l’intestin des chats et des Félidés sauvages, responsables de l’émission d’œufs qui contaminent l’environnement (terre, sable, végétaux).
  • Ces œufs peuvent être avalés par un homme ou un autre animal (mouton, bovin, porc, …). Ils passent alors dans le sang de cet hôte dit « hôte intermédiaire » et se transforment en larve, laquelle peut aller s’enkyster dans divers organes (muscles, foie, cœur, cerveau, …).
  • Le chat (ou tout autre Félidé sauvage) se contamine en ingérant ces larves enkystées, présentes par exemple dans les muscles d’une proie. Les larves se logent alors dans la paroi de l’intestin grêle du chat et se transforment en quelques jours en parasite adulte capable d’émettre à nouveau des œufs dans l’environnement : le cycle est bouclé !

 

Le cycle du parasite
Le cycle du parasite

Comment la toxoplasmose est-elle transmise ?

 

Une personne peut contracter la toxoplasmose

  • En consommant de la viande insuffisamment cuite, ou en touchant de la viande crue contaminée : agneau, porc, bœuf, chevreuil notamment
  • En ingérant des fruits ou légumes contaminés, mal lavés
  • Suite au contact avec des excréments de chat porteur, puis ingestion

 

La toxoplasmose chez le chat et le chien

Jusqu’à 60% des chats peuvent être contaminés, essentiellement les chats qui sortent et qui chassent.

Chat à l'affût d'une proie
Chat à l’affût d’une proie

Les chiens peuvent se contaminer en ingérant de la viande contaminée, crue ou mal cuite (attention aux régimes BARF).*

Attention à la viande crue !
Attention à la viande crue !

La toxoplasmose clinique chez le chat ou le chien est rare. En effet, les symptômes sont absents ou peu spécifiques si le système immunitaire de l’animal fonctionne normalement. On peut observer une légère fatigue, un court épisode de fièvre, une hypertrophie passagère des nœuds lymphatiques. La maladie passe souvent inaperçue.

En revanche, la toxoplasmose peut s’exprimer si l’animal présente d’autres affections concomitantes entrainant une baisse des défenses immunitaires. Dans ce cas, une atteinte des poumons, du foie, du pancréas, du cœur et/ou des troubles neurologiques et oculaires peuvent être observés.

*BARF pour «Biologically Appropriate Raw Food »  est un régime alimentaire à base de viande crue et d’os

Chat et femme enceinte : est-ce compatible ?

La femme enceinte doit prendre certaines précautions
La femme enceinte doit prendre certaines précautions

Chez l’homme également, la toxoplasmose est souvent inaperçue, hormis chez les personnes immunodéprimées.

Il faut savoir qu’une personne contaminée est immunisée à vie.

La toxoplasmose ne représente un réel danger pour la femme enceinte que si elle est non immunisée (= « séronégative »), ce qui signifie qu’elle n’a pas eu de contact avec le parasite.

Si une femme enceinte est contaminée pour la première fois durant sa grossesse, le parasite peut passer la barrière placentaire, pas de manière systématique toutefois. La transmission se fait dans environ 30% des cas, plus fréquemment en fin de grossesse.

Les symptômes chez le fœtus sont plus graves en début de grossesse (avortement, malformations cardiaques, oculaires ou cérébrales, etc.). En fin de grossesse, le système immunitaire peut défendre le bébé et les lésions sont alors plus discrètes.

 

Précautions à prendre

 

En début de grossesse, un test sérologique (obligatoire en France) est réalisé systématiquement pour savoir si la femme enceinte est immunisée. En cas de réponse négative, le médecin mettra en place un suivi spécifique.

  • Comment gérer le chat de la maison ? Pas de panique, quelques règles simples éviteront tout risque de contamination :
    • Vider la litière et les matières fécales tous les jours (ainsi les œufs de toxoplasme n’ont pas le temps de « mûrir »)
    • Porter des gants lors du nettoyage
    • Éviter de lui donner de la viande crue ou des abats.
  • Par ailleurs, bien garder à l’esprit que d’autres mesures sont essentielles (pour prévenir les autres modes plus importants de transmission du toxoplasme) :
    • Ne pas manger de viande crue, insuffisamment cuite, fumée, marinée
    • Nettoyer légumes et fruits avec attention
    • Se laver les mains soigneusement, surtout après les manipulations de viande crue ou de fruits et légumes.
Le lavage des mains
Le lavage des mains : un geste de prévention indispensable. Image par_Alicja_ de Pixabay

En conclusion, pas question de se débarrasser du chat de la maison !

La toxoplasmose est bénigne, hormis chez les personnes immunodéprimées et les femmes enceintes.

Il peut dormir tranquille
Il peut dormir tranquille

Des précautions simples à mettre en œuvre devraient éviter toute contamination  :

  • éviter de toucher ou d’ingérer tout ce qui aurait pu être souillé par des excréments de chat

  • ne pas oublier l’essentiel : consommer de la viande suffisamment cuite.

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.